Dessine moi un chemin

Pour commander le livre François NICOT et Jean-Louis MARET, contacter nous.

Archives

Sponsors

Contacter nous pour figurer à cet emplacement

Sur la Grande Montagne d’Arvillard (Belledonne, 2 juillet 2017)

Au risque de donner quelques regrets à ceux qui n’ont pu venir, voici un petit récit de notre belle escapade au départ de Val Pelouse. 7 tireurs-pousseurs, 2 joëlettes (bienvenue à Marine pour sa première avec nous) et moult accompagnateurs de tous âges… un bon groupe a arpenté les pentes encore sages de Belledonne.

La rando a commencé sous un soleil radieux. La chaleur était déjà au rendez-vous : lunettes de soleil, chapeau et crème solaire de rigueur ! Jusqu’au chalet de la Perrière, charmant petit refuge au milieu des alpages, le sentier était très roulant, presque trop au goût de Vincent qui trouvait décidément que Pascal prenait les D’Crochois pour des amateurs. Vraiment, quelques racines et rochers à franchir auraient agrémenté cette balade.

Petit pique-nique rustique mais chaleureux dans le refuge avec un feu de cheminée… La pause méridienne a été bien agréable. Bref, de quoi se refaire pour la deuxième partie de la rando, la plus sympa aux dires de Pascal (l’organisateur-qui-attire-le-beau-temps). La portion entre le chalet et le col de la Perrière a été des plus faciles, un des sbires de D’Croche a même eu l’audace de venir la veille enlever toutes les pierres du sentier déjà quasiment plat.

 

Devant un panorama à couper le souffle, notre groupe de valeureux D’Crochois a suivi la crête de la Grande Montagne d’Arvillard jusqu’à l’arrivée au parking de Val Pelouse. Sur le chemin, nous avons même vu de la faune sauvage…

Bref, une belle journée ! Vivement qu’on revienne… mais dans le brouillard cette fois-ci !

Pascal

1 comment to Sur la Grande Montagne d’Arvillard (Belledonne, 2 juillet 2017)

  • Vincent

    Super texte père Darcel, rien à rajouter si ce n’est que je n’ai toujours pas récupéré de mon coup de soleil. Belle journée ou on a pu cracher un peu nos cigarettes et éliminer le trop de rouge et de chartreuse de la veille

    Un grand merci à Marine et capucine et surtout à Pascal pour ce jolie périple et la vue de cette faune incroyable et si sauvage apercue au détour d’une crête.

    Vincent

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>